La méthode Tools

Phil Stutz & Barry Michels

Note – chaque page de ce type est organisée de la manière suivante :
une photo que tu peux partager sur Pinterest, une citation importante du livre, un avis personnel, les 5 idées principales que j’ai choisi de partager, et enfin la possibilité de télécharger la Morning Note en fiche PDF.

« Il est essentiel de comprendre précisément ce que j’entends par outil. Un outil est bien plus qu’un « ajustement d’attitude ». S’il suffisait d’ajuster votre attitude pour changer votre vie, vous n’auriez pas besoin de ce livre. Le vrai changement requiert une modification du comportement – pas seulement de votre attitude. Le moyen le plus sûr de modifier un comportement, c’est en recourant à un outil. »

Phil Stutz & Barry Michels

Mon avis sur le livre

Voici un livre tout à fait étrange. Étrange par son approche, assez difficile à cerner, mais aussi par la clarté des outils proposés. Ce livre propose ces fameux tools (outils), une aide immédiate et efficace. Leur but ? Donner à chacun le pouvoir de changer sa propre vie, en transformant les obstacles en opportunités.

L’approche est assez révolutionnaire. Très spirituelle, probablement trop à mon goût. Et même si certains outils paraissent plutôt sensés, j’avoue que cela m’a beaucoup dérangé. Bien plus que dans d’autres livres traitant également de spiritualité…

Quoiqu’il en soit, si tu veux augmenter drastiquement ta confiance ou développer ta créativité, cette lecture peut être intéressante. Les outils sont présentés de manière claire et pédagogique. Nous allons d’ailleurs pouvoir y faire un rapide tour dans cette nouvelle MorningNote !

Ma note : 4/5

5 idées du livre💡

 

Idée n°1 – L’inversion du désir / Le mouvement en avant

Le premier outil se nomme l’inversion du désir et sert à affronter ses peurs pour les dépasser. Nous avons l’habitude de rester bien au chaud dans notre zone de confort et d’éviter toute forme de risque, ce qui limite fortement ce que nous obtenons dans la vie. Cela nous retient devant chaque occasion de grandir. Le seul moyen d’y faire face est d’avoir suffisamment d’autodiscipline pour affronter la douleur et apprendre à l’aimer. Lorsque l’occasion de sortir de cette zone se présente (un rendez-vous, une prise de parole en public,…), une idée peut-être d’essayer de visualiser la douleur sous la forme d’un nuage, de le traverser, de le sentir nous expulser et se refermer derrière nous. Pour cela, on utilise la force oubliée du « mouvement en avant », que l’on a pourtant en nous depuis la naissance (celle qui nous pousse à se relever des centaines de fois lorsqu’on apprend à marcher…).

Idée n°2 – L’amour actif / Le déferlement

Le deuxième outil est l’amour actif. Il nous aide à rompre avec le désir de vengeance. Lorsqu’on se retrouve coincé dans une sorte de tourbillon mental négatif (ressasser sans cesse la même chose, penser à la même personne, etc), nous sommes bloqués dans un “labyrinthe”. L’outil consiste à user de l’amour actif lorsque quelqu’un nous met en colère ou que l’on ressent une injustice. Plutôt que d’essayer de la combattre mentalement, envoie-lui tout l’amour possible. Cela crée du Déferlement, une force qui accepte toutes les choses telles qu’elles sont dont on est le premier bénéficiaire.

Idée n°3 – L’autorité intérieure / L’expression de soi

Le troisième outil est celui de l’autorité intérieure, qui permet de faire face à des situations intimidantes, sortir de nos angoisses et retrouver notre assurance. Nous faisons parfois un blocage et sommes incapables de nous exprimer pleinement. Cela est dû à notre ombre : la figure incarnée de tous nos défauts. L’idée qu’elle apparaisse à la vue des autres nous terrifie et nous essayons donc de la cacher. L’outil propose au contraire d’apprendre à cohabiter avec cette ombre : de la visualiser sur le côté, de la faire rentrer en nous. En faisant cela, nous utilisons la force de l’expression de soi, qui « permet de se relever avec sincérité et authenticité sans se soucier de l’approbation des autres. »

Idée n°4 – Le flux de gratitude / La source

Le quatrième est celui du flux de gratitude. Il s’applique lorsque nous avons un nuage noir au dessus de la tête (entends dépression, déprime, anxiété profonde, pensées négatives, etc…). Avec ce nuage, la vie devient une sorte de lutte pour la survie. Pour le transpercer et le faire disparaître, nous devons nous reconnecter à la gratitude (j’en parle énormément, par exemple dans cette note ici). Énumère les aspects de ta vie qui mérite ta reconnaissance (des choses simples qui semblent acquises, voire même des événements négatifs qui ne t’arrivent pas…). Connecte-toi à cette énergie, et essaye de la ressentir !

Idée n°5 – La mise en danger / La volonté

Le cinquième et dernier outil est celui qui stimulera les quatre premiers. C’est la mise en danger, technique qui nous remet très rapidement face à ce qui est le plus important pour nous afin de vaincre la procrastination. La réalité est que ces outils sont difficiles à mettre en place. Et la tendance à l’abandon ne se surmonte pas par la seule pensée. Nous devons avoir de la volonté (la reine des vertus !), seule force que nous pouvons créer nous-même. Cet outil est puissant. Devant chaque situation où tu as besoin de volonté, imagine-toi (profondément) sur ton lit de mort. Ta vie est terminée. It’s over. Rideau. Cette version de toi-même en fin de vie, pleine de regrets, sait parfaitement ce qui est bon pour toi. Imagine-la soudainement en train de se lever, et de te crier exactement ce que tu dois faire…

Pin It on Pinterest

Share This