Succeed

Heidi Grant Halvorson

Note – chaque page de ce type est organisée de la manière suivante :
une photo que tu peux partager sur Pinterest, une citation importante du livre, un avis personnel, les 5 idées principales que j’ai choisi de partager, et enfin la possibilité de télécharger la Morning Note en fiche PDF.

« Au cours des deux dernières décennies, les psychologues sociaux ont beaucoup parlé de la manière dont fonctionnent les objectifs. Ce livre est une tentative personnelle de rassembler ces connaissances «universitaires» et «journalistiques», plutôt abstraites, et de les rendre accessibles au plus grand nombre d’entre vous. » Heidi Grant Halvorson

Mon avis sur le livre

J’ai adoré ce bouquin. L’un des meilleurs que j’ai lu sur le thème des « objectifs ». Si vous pouvez lire l’anglais, je vous le conseille très fortement !

Ma note : 4/5

5 idées du livre💡

 

Idée n°1 – L’art de définir le bon objectif : difficile mais possible, et intrinsèque !

Les psychologues Edwin Locke et Gary Latham ont découvert que celui qui se fixe un objectif en mettant volontairement la barre très haute, mais sans que ce soit impossible, est plus motivé et a plus de chance de l’accomplir que celui qui sait que l’objectif fixé est largement dans ses cordes. Heidi nous dit également que tous les objectifs ne sont pas égaux et n’apporte pas le même niveau de satisfaction durable. En effet, ses recherches montrent que les personnes majoritairement focalisées sur des objectifs extrinsèques (fortune, célébrité, pouvoir) seront moins stables (psychologiquement parlant) que celles focalisées sur des buts intrinsèques (implication dans une communauté, développement personnel, épanouissement de sa famille…). N’ai donc jamais peur de fixer un objectif trop élevé, sois juste certain qu’il reste réalisable, et que ta motivation soit la bonne !

Idée n°2 – Une question de précision

Lorsqu’on ne sait pas où on va, on ne va nulle part. Se fixer un objectif trop vague est l’une des erreurs les plus fréquentes. Dans réfléchissez et devenez riche (voir notes), Napoleon Hill disait : « Henri Ford a réussi, parce qu’il comprenait et appliquait les principes du succès : l’un deux consiste à désirer quelque chose de précis : en sachant exactement ce que l’on veut ». Clarifie donc au maximum tes objectifs en définissant une cible très précise !

Idée n°3 – « Être bon », ou « progresser » ?

Nous avons deux types de mentalité différentes : la première est une mentalité fixe, elle vise la validation, la seconde est une mentalité de croissance, elle vise le progrès. Lorsqu’on a une mentalité fixe, notre estime de soi est déterminée par ce que l’on réalise. On a donc a automatiquement tendance à se fixer des objectifs plutôt simples (on réussit, donc on est bon, et on est content). Malheureusement, cet état d’esprit ne permet pas le progrès. Il est donc important d’avoir une mentalité de croissance : penser que n’importe quelle capacité (physique, émotionnelle ou intelligente) peut être acquise grâce à l’effort. Ceux qui adoptent cette mentalité sont beaucoup plus susceptibles de se fixer des objectifs plus compliqués, de se dépasser et donc de progresser pour les atteindre.

Idée n°4 – Reconnaître la difficulté

Cela semble évident, mais l’une des forces principales communes à ceux qui atteignent leurs objectifs, est qu’ils savent tous à quel point le challenge sera difficile à relever. Reconnaître les obstacles et établir des stratégies pour les contrer est essentiel. Heidi nous parle d’une étude très intéressante : « les femmes qui visualisent les difficultés de leur challenge de perte de poids (résister à la tentation, grignoter, etc…) perdent en moyenne 10,8 kg de plus que celles qui s’imaginent que ça sera facile » !!

Idée n°5 – Les trois besoins fondamentaux

Selon les psychologues Edward Deci et Richard Ryan, nous avons trois besoins clés qui déterminent notre motivation intérieure : le besoin de compétence (le sentiment d’être compétent, de progresser), le besoin d’affiliation sociale (appartenir à une communauté, être en lien avec les autres), et le besoin d’autonomie (être libre, pouvoir agir directement sur notre quotidien). Lorsque nous recherchons une motivation extérieure (extrinsèque) pour atteindre nos objectifs, c’est souvent que l’un de ses trois besoins n’est pas comblé. En d’autres termes, si l’on veut réellement être heureux (sur le long terme), il faut réussir à accomplir des objectifs qui rejoignent simultanément ces trois besoins. Et toi alors, est-ce le cas de tes objectifs ? Si non, comment pourrais-tu les modifier ?

Télécharge la Morning Note

Si ces idées te parlent, je te propose de télécharger gratuitement la Morning Note de ce livre. C’est une fiche PDF où tu retrouveras les 5 idées dans un format idéal.

Si tu fais partie de mes contacts privés, la fiche PDF se trouve dans le lien Google Drive que je t’ai déjà transmis.

Si ce n’est pas encore le cas, tu peux cliquer ci-dessous, t’inscrire gratuitement, et je t’enverrai immédiatement le lien pour télécharger toutes mes MorningNotes (plus d’une centaine).

Pin It on Pinterest

Share This