21 jours sans se plaindre

Will Bowen

Note – chaque page de ce type est organisée de la manière suivante :
une photo que tu peux partager sur Pinterest, une citation importante du livre, un avis personnel, les 5 idées principales que j’ai choisi de partager, et enfin la possibilité de télécharger la Morning Note en fiche PDF.

« La plupart des gens affirment aspirer à la prospérité, mais passent la plus grande partie de leurs journées à se plaindre de ce qu’ils possèdent déjà. Ce faisant, ils repoussent la prospérité au lieu de l’attirer.

Le fait de vous plaindre n’attirera jamais ce que vous voulez, mais contribuera à perpétuer ce que vous ne voulez pas. Comme le dit Wayne Dyer : « Si vous n’êtes pas heureux avec ce que vous avez, pourquoi en vouloir plus ? » Le premier pas vers la prospérité, de quelque nature qu’elle soit, consiste à se montrer reconnaissant de ce que l’on possède déjà, et il est impossible de se plaindre de ce que l’on a en même temps qu’on s’en montre reconnaissant. » Will Bowen

Mon avis sur le livre

Un livre, un challenge : 21 jours consécutifs sans prononcer la moindre plainte. J’ai lu ce livre en juin 2016, et plusieurs mois après, je n’ai toujours pas réussi ! (haha, j’ai quand même atteint une dizaine de jours, ce qui reste notable !). Si je n’ai toujours pas relevé « entièrement » le défi, ce livre m’a apporté deux choses essentielles : je ne me plains presque plus, et lorsque ça arrive, j’en suis parfaitement conscient.

Car oui, de base, on se plaint plus d’une vingtaine de fois par jour d’une manière totalement inconsciente … Cette lecture reste intimement lié avec certains des 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz. À lire pour toutes les personnes qui se plaignent en continue dans leurs journées !

Ma note : 3,5/5

5 idées du livre💡

 

Idée n°1 – Mais c’est quoi, une plainte ?

« Une plainte est un énoncé énergétique concentré sur le problème plutôt que sur la solution. » Ce n’est rien d’autre que de la « pollution sonore ». La critique et le sarcasme sont aussi différentes formes de plaintes. Ce sont même les pires, car elles impliquent directement une tierce personne. … D’ailleurs savais-tu que le mot sarcasme vient du latin « sarcasmus » et du grec « sarkazein », qui étaient des formes de tortures utilisées au Moyen-Âge ? (moi non, ça peut toujours convaincre d’arrêter…) Sache que la plainte n’attirera jamais ce que tu veux. On va essayer de voir ensemble comment et pourquoi il faut à tout prix arrêter de se plaindre. Avec une petite mise en garde de l’auteur : « Attention, essayer d’arrêter de se plaindre peut engendrer le bonheur! Instantanément! »

Idée n°2 – Un bracelet pour ne plus se plaindre

On va commencer par un petit jeu. Les règles sont simples : prends un bracelet (le livre en fournit un, sinon prends ce que tu as sous la main). Porte le sur un de tes deux poignets. Bravo, te voici au jour 1 du défi des 21 jours consécutifs sans plaintes. Si tu te surprends à te plaindre, critiquer, gossiper, ou sarcasmer (oui, j’invente des verbes), change le bracelet de poignet (en moyenne, une personne se plaint 15 à 30 fois par jour). Et bon voyage vers la positivité retrouvée ! 21 jours sans changer le bracelet de poignet peut être un très long process, il faut persévérer ! (peut aussi t’aider à respecter le premier accord toltèque !)

Idée n°3 – Les 4 étapes de la compétence

Pour opérer un changement sur long-terme, tu vas devoir passer par 4 différentes étapes : 1- L’incompétence inconsciente : tu ne te rends pas compte à quel point tu te plains. 2- L’incompétence consciente : Tu as pris conscience que tu te plains 20x par jour, mais pour autant, tu n’es pas encore capable de t’arrêter. 3- La compétence consciente : Petit à petit, tes plaintes se font moins nombreuses, car tu en as conscience et fais l’effort de ne pas les prononcer. 4- La compétence inconsciente : Te voilà libre, tu as tellement pris l’habitude de ne plus te plaindre que cela ne te demande plus aucun effort !

Idée n°4 – Nos pensées créent notre vie

« Nos pensées créent notre vie, et nos paroles révèlent ce que nous pensons. » Peu importe les graines que tu sèmes dans ton potager, elles se développeront et se reproduiront. C’est la même chose pour les pensées que tu sèmes dans ton esprit. À toi seul de décider si tu veux qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Ne plus se plaindre => Paroles positives => Pensées positives => Vie heureuse et saine (Oui, saine. Les médecins estiment que 2/3 des maladies proviennent d’une « pensée malade » !)

Idée n°5 – Pourquoi on se plaint ? + Stratégie anti-plaignards

On se plaint pour 5 raisons principales : recevoir de l’attention, occulter sa responsabilité, générer de l’envie, nourrir son pouvoir ou excuser sa piètre performance. Maintenant je te préviens : vu que tu vas relever le défi des 21 jours sans se plaindre (#whynot), tu vas te rendre compte tout d’abord à quel point tu te plains, mais aussi et surtout à quel point ton entourage se plaint, partout, tout le temps … Et ça va te gonfler. Alors que faire lorsqu’un collègue viendra te déballer son arsenal de plaintes ? Toujours penser positif. Sourire. Chercher le bon dans ses plaintes. Lui faire dire du bien de sa vie ou de sa situation. Le féliciter. Bref, toujours chercher à l’amener sur quelque chose de positif pour qu’il arrête de se plaindre. Soit il changera, soit il en aura marre de ne plus pouvoir se plaindre et changera d’interlocuteur. Dans les deux cas, c’est gagné pour toi …

Télécharge la Morning Note

Si ces idées te parlent, je te propose de télécharger gratuitement la Morning Note de ce livre. C’est une fiche PDF où tu retrouveras les 5 idées dans un format idéal.

Si tu fais partie de mes contacts privés, la fiche PDF se trouve dans le lien Google Drive que je t’ai déjà transmis.

Si ce n’est pas encore le cas, tu peux cliquer ci-dessous, t’inscrire gratuitement, et je t’enverrai immédiatement le lien pour télécharger toutes mes MorningNotes (plus d’une centaine).

Pin It on Pinterest

Share This