How to Stop Worrying and Start Living

Dale Carnegie

Note – chaque page de ce type est organisée de la manière suivante :
une photo que tu peux partager sur Pinterest, une citation importante du livre, un avis personnel, les 5 idées principales que j’ai choisi de partager, et enfin la possibilité de télécharger la Morning Note en fiche PDF.

« Le stress et les soucis proviennent d’une mauvaise adaptation du comportement à l’environnement, aux changements, aux incertitudes, aux objectifs, aux relations avec les autres. Or, les changements sont de plus en plus fréquents, les incertitudes de plus en plus grandes, les objectifs de plus en plus exigeants ou contradictoires, les restructurations de plus en plus courantes.

Vous avez entre les mains un ouvrage pratique de référence pour mieux gérer et même dominer votre stress et vos soucis. Le large éventail des moyens qu’il propose, leur bien-fondé et leur présentation « opérationnelle » font de ce livre, par ses éditions successives, le best-seller mondial sur le sujet. » Dale Carnegie

Mon avis sur le livre

Ahh, ce fichu stress, il nous fatigue, nous ronge, sape notre énergie et notre réflexion, nous rend moins agréable a fréquenter, plus irritable, nous affaiblit et pire encore, il nous vieillit… Comment le dominer devient donc une vraie question qu’il est plutôt cohérent de se poser. Dale Carnegie, que nous avions vu dans Comment se faire des amis, tente d’apporter plusieurs solutions à ce problème généralisé. C’est livre est d’ailleurs la traduction française de « how to stop worrying and start living ».

Ma note : 3/5

5 idées du livre💡

 

Idée n°1 – Quel est le pire scénario possible ?

Tu as peur de quelque chose ? Quelque chose te stress ou te tracasse ? Pose-toi simplement cette question : quel peut-être la pire conséquence d’un éventuel échec ? Olivier Roland nous disait (notes ici) de définir la peur en lui faisant une prise de Kung-Fu. Dale Carnegie le voit ainsi : « d’un point de vue psychologique, cette formule est si utile et pratique car elle nous arrache des nuages dans lesquels nous tâtonnons inefficacement tant que notre stress nous aveugle. Elle nous remet sur un terrain solide et nous savons à quoi nous en tenir. Car aussi longtemps que nous perdons pied, quel espoir avons-nous de pouvoir examiner attentivement les données d’un problème ? » #Yeah ! 😛 D’autant plus qu’effectivement, le pire n’est pas souvent si catastrophique…

Idée n°2 – Un système en quatre étapes contre le souci

« Une longue expérience m’a montré l’énorme avantage d’une décision ferme et réfléchie. C’est justement notre incapacité à nous fixer une ligne de conduite qui nous mène au stress, voire à la dépression. » Ok ! Donc lorsque quelque chose nous tracasse, on a besoin de systèmes, de procédures. En voici une, qui peut te permettre d’éliminer la majorité de tes soucis : 1) Mets des mots sur ce qui t’inquiète. À l’écrit, évidemment. 2) Concentre-toi sur les solutions. Énumère une liste de choses que tu peux faire. 3) La décision : choisis une solution parmi ta liste. 4) Applique-là dés maintenant ! Et si ça n’a pas fonctionné, choisis-en une autre.

Idée n°3 – Prévenir la fatigue / Le repos du coeur / quatre idées détente

« Fréquemment, la fatigue donne naissance au stress et altère nos défenses contre toutes sortes de difficultés. Pour prévenir la fatigue et le stress, reposons-nous souvent. Reposons-nous avant d’être fatigué. » Il faut apprendre à vivre plus relax 🙂 Deux points plutôt sympa : 1) Savais-tu que le coeur se repose 15h par jour ? : « il se repose après chaque contraction. Lorsqu’il bat à un rythme de 70 pulsations par minute, il ne travaille en réalité que 9h sur 24. » #Cool ! Il serait plutôt sage de l’imiter… 2) Quatre conseils pour nous aider à nous détendre : se décontracter à chaque occasion, ne serait-ce que quelques instants – Travailler autant que possible dans une position confortable – Se demander 4 ou 5 fois par jour si l’on est inutilement crispé – Faire un bilan sur notre fatigue à chaque fin de journée !

Idée n°4 – S’occuper constamment

« Il est impossible d’être en même temps plein d’enthousiasme pour une occupation passionnante et de se sentir abattu par le chagrin. Une émotion chasse l’autre. » George Bernard Shaw disait : « on se sent malheureux lorsqu’on a assez de loisirs pour se demander si, oui ou non, on est heureux. » Notre cerveau ne peut penser à deux choses différentes en même temps. Essaye ! S’occuper constamment est la meilleure méthode pour ne plus s’inquiéter. Par exemple, j’adore jouer ou regarder du tennis, jouer ou écouter du piano. Rien que de penser à ses activités chasse tout le stress et le tracas de mon esprit … #GetBusy

Idée n°5 – Nous sommes tous milliardaires

Schopenhauer disait : « nous pensons rarement à ce que nous possédons, mais toujours à ce qui nous manque ». Est-ce que tu échangerais un oeil contre 500 millions d’euros ? Ou directement tes deux yeux contre 1 milliard ? Ou tes deux jambes ? tes deux bras ? Non ? On est bien d’accord. Tu es donc milliardaire. Nous sommes tous milliardaires. Cette réflexion me fait halluciner. Évidemment, on a tous besoin d’un minimum d’argent pour vivre, mais quand on pense que l’on travaille parfois toute une vie dans un métier qui ne nous plaît pas forcément, pour finalement, gagner (au total, sur une vie) quelques dizaines de milliers supplémentaires, alors qu’en parallèle nous ne donnerions pas une jambe pour 10000 fois plus que ça … #electrochoc #please

Télécharge la Morning Note

Si ces idées te parlent, je te propose de télécharger gratuitement la Morning Note de ce livre. C’est une fiche PDF où tu retrouveras les 5 idées dans un format idéal.

Si tu fais partie de mes contacts privés, la fiche PDF se trouve dans le lien Google Drive que je t’ai déjà transmis.

Si ce n’est pas encore le cas, tu peux cliquer ci-dessous, t’inscrire gratuitement, et je t’enverrai immédiatement le lien pour télécharger toutes mes MorningNotes (plus d’une centaine).

Pin It on Pinterest

Share This