L’art de la méditation

Matthieu Ricard

Note – chaque page de ce type est organisée de la manière suivante :
une photo que tu peux partager sur Pinterest, une citation importante du livre, un avis personnel, les 5 idées principales que j’ai choisi de partager, et enfin la possibilité de télécharger la Morning Note en fiche PDF.

« Pourquoi ce petit traité de méditation ? Depuis quarante ans, j’ai eu la chance de vivre auprès de grands maîtres spirituels authentiques qui ont inspiré ma vie et illuminé mon chemin. Leurs précieuses instructions ont guidé mes efforts. Je ne suis pas un enseignant et reste plus que jamais un disciple. Mais il m’arrive fréquemment de rencontrer lors de mes voyages de par le monde des personnes qui me font part de leur désir d’apprendre à méditer ; j’essaie, autant que je peux, de les orienter vers des maîtres qualifiés. Mais ce n’est pas toujours possible. C’est donc pour tout ceux qui souhaitent sincèrement s’exercer à la méditation que j’ai rassemblé ces instructions puisées aux sources les plus authentiques du bouddhisme. Se transformer intérieurement en entraînant son esprit est la plus passionnante des aventures. Et c’est le véritable sens de la méditation. » Matthieu Ricard

Mon avis sur le livre

L’art de méditer est une pratique que les plus grands sages poursuivent tout au long de leur vie. Matthieu Ricard nous ouvre le chemin et nous guide pas à pas sur la voie d’une expérience universelle fondée sur l’amour altruiste, la compassion et les bienfaits de la méditation. Selon l’auteur (qui, entre nous, est sans doute plutôt bien passé pour en parler), la méditation est « un facteur essentiel si l’on veut mener une vie équilibrée et riche de sens ». Si tu n’as jamais méditer, mais qu’après avoir lu cette note, tu veux t’y mettre (ça sera le cas, j’espère !), j’aime beaucoup l’application « HeadSpace », en anglais, ou bien les videos de Jonathan Lehmann sur youtube. Il propose des tas de méditations, plus ou moins longue, et c’est top pour commencer.

Ma note : 3,5/5

5 idées du livre💡

 

Idée n°1 – Méditer, et pourquoi pas ?

Méditer, c’est « se transformer intérieurement en entraînant son esprit ». S’il est possible de rapidement développer des qualités tels que l’attention ou l’équilibre émotionnel, des études scientifiques montrent même que vingt minutes de méditation quotidienne pendant 6 à 8 semaines permettent : « une diminution de l’anxiété et de la vulnérabilité à la douleur, de la tendance à la dépression et à la colère, au renforcement de l’attention, du système immunitaire et du bien-être en général ». De toi à moi, sérieusement (je te regarde dans les yeux !), ça serait dommage de se passer de tout ça n’est-ce pas ??

Idée n°2 – Mieux transformer le monde

« La raison d’être ultime de la méditation est de se transformer soi-même pour mieux transformer le monde, ou de devenir un être humain meilleur pour mieux servir les autres. Elle permet de donner à la vie son sens le plus noble. » Voilà, je plie bagage, rien ne pourra mieux te convaincre que cette citation … Car oui, servir les autres, c’est finalement notre but commun ultime non ? D’ailleurs, si tu n’en es pas convaincu, Matthieu Ricard nous dit que « la quête du bonheur uniquement pour soi-même est vouée à un échec certain puisque l’égocentrisme est à la source même de notre mal-être ».

Idée n°3 – Perception et transformation

« Nous déployons beaucoup d’effort pour améliorer les conditions extérieures de notre existence, mais en fin de compte c’est toujours notre esprit qui fait l’expérience du monde et le traduit sous forme de bien-être ou de souffrance. Si nous transformons notre façon de percevoir les choses, nous transformons la qualité de notre vie ». On revient toujours au même débat, notre monde intérieur crée notre monde extérieur. On a le pouvoir (le devoir, non ? …) d’entraîner notre esprit pour qu’il choisisse toujours une attitude optimiste plutôt qu’une attitude pessimiste, ou encore qu’il soit émerveillé (et non blasé) en permanence. Cet entraînement de l’esprit est l’essence même de la méditation.

Idée n°4 – Viser la régularité plutôt que l’intensité

La base, valable partout, même chez les bouddhistes ! « Il est essentiel de maintenir la continuité de la méditation, jour après jour, car c’est ainsi que celle-ci prendra peu à peu de l’ampleur et gagnera en stabilité, comme un filet d’eau qui se transforme graduellement en ruisseau puis en fleuve ». Belle métaphore ! Autre point important, « l’assiduité ne doit pas dépendre de l’humeur du moment ». Pour résumé, médite peu, mais médite chaque jour. Et peu importe que tu aies envie ou non, que ce soit sympa ou ennuyant, fais-le quoiqu’il arrive ! Comment ? => idée suivante !

Idée n°5 – Posture équilibrée + Pleine conscience

« La posture physique influe sur l’état mental. Si nous adoptons une posture trop relâchée, il y a de fortes chances que notre méditation sombre dans la torpeur et la somnolence. En revanche, une posture trop rigide et tendue risque de susciter l’agitation mentale. Il faut donc adopter une posture équilibrée, ni trop tendue, ni trop relâchée ». Et une fois que tu es assis, en tailleur ou sur une chaise (à ta convenance), tu peux fermer les yeux, et te concentrer sur ta respiration. Dés que tu es perturbé par des pensées (cela arrivera tout le temps !), remarque-les simplement et ramène calmement ta conscience sur ton processus inspiration/expiration.

Télécharge la Morning Note

Si ces idées te parlent, je te propose de télécharger gratuitement la Morning Note de ce livre. C’est une fiche PDF où tu retrouveras les 5 idées dans un format idéal.

Si tu fais partie de mes contacts privés, la fiche PDF se trouve dans le lien Google Drive que je t’ai déjà transmis.

Si ce n’est pas encore le cas, tu peux cliquer ci-dessous, t’inscrire gratuitement, et je t’enverrai immédiatement le lien pour télécharger toutes mes MorningNotes (plus d’une centaine).

Pin It on Pinterest

Share This