Mastery

George Leonard

(en cours de construction)

Note – chaque page de ce type est organisée de la manière suivante :
une photo que tu peux partager sur Pinterest (à venir), une citation importante du livre (à venir), un avis personnel, les 5 idées principales que j’ai choisi de partager, et enfin la possibilité de télécharger la Morning Note en fiche PDF.

Mon avis sur le livre

Mastery de George Leonard est un livre célèbre, vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. On a tous des regards différents lorsqu’on s’attaque à une discipline. Dans une société qui prône la gratification immédiate, découvrir et comprendre les différentes étapes qui mène vers la maîtrise d’un art ou d’une discipline nécessite un véritable effort. L’objectif de ce livre est donc plutôt simple : te faire découvrir le chemin qui mène à la maîtrise.

Ma note : 4,5/5

5 idées du livre💡

 

Idée n°1 – Quel est ton profil ? Amateur ? Obsessif ? Hacker ?

On distingue en général trois types de comportements : l’amateur, l’obsessif et le hacker. L’amateur progresse très vite dés le début, mais abandonne dés qu’il se rend compte qu’il stagne. Il change alors de discipline et reproduit le même schéma. L’obsessif se fixe des objectifs trop élevés. Il s’acharne à vouloir progresser alors que les phases de stagnation sont inévitables. En voulant forcer le destin, il s’épuise et finit par abandonner. Enfin, le hacker, après avoir atteint un certain niveau, ne cherche plus à progresser davantage. Il s’en satisfait et n’essaye plus d’aller plus loin. Dans quel type de profil te retrouves-tu le plus ? Amateur ? Hacker ? Obsessif ? Un peu des trois ?

Idée n°2 – Maîtrise n’est pas synonyme de perfection

« Maîtrise n’est pas synonyme de perfection. C’est un processus, un voyage. Le maitre est celui qui reste sur son chemin jour après jour, année après année. C’est celui qui est capable d’essayer, d’échouer, et de réessayer indéfiniment tout au long de sa vie. » #LoveThat !! La maîtrise n’est pas la perfection, c’est un chemin dont on veut qu’il soit sans fin. Quel est le meilleur moyen de se diriger vers la maîtrise ? « Pour le dire de la manière la plus simple possible : entraîne-toi avec diligence. Mais entraîne-toi surtout pour le plaisir de l’entraînement… »

Idée n°3 – L’amour de l’entraînement / L’amour du plateau

Je ne peux m’empêcher de penser à mon idole, Roger Federer (52ème note, j’en parle enfin !! #LeMasqueTombe), en évoquant cette idée. Maître de son art, mais avant tout maître de l’entrainement et amoureux de son sport … George Leonard nous dit : « le maître de n’importe quel domaine est avant tout le maître de l’entrainement ». Chaque apprentissage est composé d’une phase de progrès, suivi d’une longue période de travail où l’on a le sentiment de ne pas avancer. Cette phase de stagnation s’appelle le plateau. Elle constitue la majeure partie du chemin vers la maîtrise. C’est pourquoi il faut apprendre à aimer ce plateau. Confucius disait : « le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir ». Il en va de même pour la maîtrise… Apprends à aimer ces foutus plateaux !

Idée n°4 – 5 étapes pour lutter contre l’homéostasie

Lorsqu’on s’engage sur un chemin différent, peu importe la motivation, il arrive toujours un moment où nous trébuchons. La vie tend à nous faire revenir à notre état initial, à la manière d’un thermostat qui régule la température d’une pièce : c’est l’homéostasie. Il faut apprendre à lutter contre ce phénomène. Voici 5 étapes : 1- Prends-en conscience et prépare-toi à de la résistance (de ton cerveau, de ton corps ou même de ton entourage). 2- Entre en phase de négociation avec cette résistance. 3- Cherche du support auprès de ton entourage. 4- Suis une routine d’entrainement rigoureuse. 5- Dédie une partie de toi-même à cet entrainement.

Idée n°5 – De l’énergie pour la maîtrise

« Nous avons évidemment besoin de phases de repos, mais en général, nous gagnons de l’énergie en utilisant de l’énergie. Souvent, le meilleur remède à la fatigue physique est de faire 30 minutes d’exercice. Il se pourrait bien que nous possédions tous d’énormes réserves d’énergie potentielle, plus que nous ne pourrions jamais espérer utiliser. » #Huge ! Premier point, pas de maitrise sans énergie, le chemin est long et difficile. Deuxième point, on peut paradoxalement gagner de l’énergie en en dépensant. Un coup de flemme ? Fais des pompes, sautille, bref, mets toi en action ! Leonard nous livre également cette petite pépite : « l’indécision entraîne l’inaction, elle-même entrainant un faible niveau d’énergie, une dépression ou un désespoir. » L’indécision est un fardeau ! Décide, trouve un chemin, et passe à l’action ! #MasteryIsWaitingForYou

Télécharge la Morning Note

Si ces idées te parlent, je te propose de télécharger gratuitement la Morning Note de ce livre. C’est une fiche PDF où tu retrouveras les 5 idées dans un format idéal.

Si tu fais partie de mes contacts privés, la fiche PDF se trouve dans le lien Google Drive que je t’ai déjà transmis.

Si ce n’est pas encore le cas, tu peux cliquer ci-dessous, t’inscrire gratuitement, et je t’enverrai immédiatement le lien pour télécharger toutes mes MorningNotes (plus d’une centaine).

Pin It on Pinterest

Share This