Comment être heureux et le rester

Sonja Lyubomirsky

Note – chaque page de ce type est organisée de la manière suivante :
une photo que tu peux partager sur Pinterest, une citation importante du livre, un avis personnel, les 5 idées principales que j’ai choisi de partager, et enfin la possibilité de télécharger la Morning Note en fiche PDF.

« Tous, nous voulons être heureux, même si nous ne l’admettons qu’à mots couverts ou en d’autres termes. Tous, nous rêvons de certaines choses – succès professionnel, bénéfices spirituels, contacts sociaux, vie comblée, amour ou sexualité – dont nous pensons en fin de compte qu’elles nous rendront plus heureux. Mais il est rare que nous devinions à quel point nous pouvons accroître notre bonheur, et que nous sachions comment procéder.

Or, il suffit de prendre un peu de recul pour se demander ce que signifie, dans le fond, « être plus heureux » et s’il est possible d’y parvenir (j’espère que cet ouvrage vous convaincra). On comprend alors que c’est là un but accessible parmi les ambitions les plus vitales, les plus cruciales qu’on puisse avoir, pour soi et pour ses proches. » Sonja Lyubomirsky

Mon avis sur le livre

Comment être heureux et le rester est la traduction française du livre « The How of Happiness ». C’est tout simplement le meilleur livre sur le sujet du bonheur que j’ai lu jusqu’à ce jour. C’est d’ailleurs une petite coïncidence de l’avoir lu juste après « The Happiness Equation » qui devient donc numéro 2 du classement.
Ce livre est (très honnêtement) un must-read si le sujet t’intéresse, recommandation très élevé !

Ma note : 4,5/5

5 idées du livre💡

 

Idée n°1 – L’adaptation hédonique : pourquoi le bonheur ne s’achète pas ?

« Si nous tentons d’être heureux en changeant nos conditions de vie, nous n’aboutirons à rien. Pourquoi ? À cause d’une force très puissante appelée l’adaptation hédonique. Les êtres humains font preuve d’une étonnante capacité d’adaptation à s’accoutumer aux changements sensoriels ou physiologiques. » Voici une très grande idée. Penser que tel objet, telle voiture ou telle maison nous rendra heureux, c’est se tirer une balle dans le pied. Cela nous fera sans doute très plaisir un moment, mais une fois adaptés à notre nouvelle possession, nous courrons inéluctablement après autre chose. Lyubomirsky nous explique que 50% de notre capacité à être heureux est fixé dés la naissance (capital génétique), 10% vient des circonstances extérieures (changer d’environnement pour être heureux est un mythe), et enfin, 40% provient de notre investissement personnel, de notre comportement.

Idée n°2 – Le sport, le meilleur antidépresseur

Il est bien connu que l’activité physique a des effets euphorisants. En revanche, une étude impressionnante publiée en 1999 a montré qu’elle offre même des bénéfices psychologiques plus durables que les antidépresseurs. Je fais de l’exercice tous les jours et on ne pourrait pas me payer pour que j’arrête. Il est très important de trouver une activité qui nous convienne, que l’on prend plaisir à pratiquer et qui nous procure une sensation de bien-être. Sais-tu quelle est la tienne ? Pratiques-tu régulièrement ? Go !

Idée n°3 – Les 12 activités pour optimiser nos 40%

Si notre bonheur dépend à 40% de notre investissement personnel, quelles stratégies choisir pour atteindre le niveau souhaité de bien-être ? Voici 12 activités scientifiquement testées pour trouver « son chemin » vers le bonheur. « Exprimez votre gratitude, cultivez l’optimisme, évitez de trop penser et de vous comparer à autrui, faîtes des bonnes actions, cultivez une vie sociale, entraînez-vous à tenir le coup dans l’adversité, apprenez à pardonner, engagez-vous à fond dans vos activités, savourez les petits plaisirs, engagez-vous dans la réalisation de vos objectifs, pratiquez une activité religieuse ou spirituelle, prenez soin de votre corps. » Cool ! Il y en a pour tout le monde. Tu peux en choisir 3 ou 4 qui te correspondent (prennent en compte tes points forts et ton style de vie), et essaye de t’y investir pleinement 🙂

Idée n°4 – Mon meilleur « moi » possible

Tu veux devenir plus optimiste dans la vie ? J’ai un excellent exercice pour toi, qui permet de « puiser dans un réservoir de pensées optimistes et obligent à voir les choses de façon positives ». Prends un carnet, un stylo, et décris pendant 20 minutes ton « meilleur futur Toi possible ». Le tout, en anticipant le meilleur avenir possible dans toutes sortes de domaines. En le faisant à l’écrit, on organise, intègre et analyse nos pensées de façon beaucoup plus structurée. Planifie 20 minutes cette semaine pour le faire, c’est très puissant !

Idée n°5 – S’entraîner à tenir le coup

« Tenir le coup, c’est ce qui permet d’alléger le choc, le stress ou la douleur provoqués par une situation nocive. » Comment faire face ? Comment résister ? L’un des meilleurs moyens est d’apprendre à gérer son propre problème. Voici différentes façons d’y parvenir : se concentrer sur les moyens que l’on a de s’en sortir, faire ce qu’il faut étape par étape, concevoir une stratégie efficace, dresser un plan d’action, chercher conseil auprès d’autrui et en parler à quelqu’un qui pourrait concrètement nous aider. Les chercheurs montrent que l’être humain peut non seulement survivre et surmonter ces crises, mais qu’il peut surtout en sortir meilleur et enrichi. The obstacle is the way (notes ici) disait Ryan Holiday

Télécharge la Morning Note

Si ces idées te parlent, je te propose de télécharger gratuitement la Morning Note de ce livre. C’est une fiche PDF où tu retrouveras les 5 idées dans un format idéal.

Si tu fais partie de mes contacts privés, la fiche PDF se trouve dans le lien Google Drive que je t’ai déjà transmis.

Si ce n’est pas encore le cas, tu peux cliquer ci-dessous, t’inscrire gratuitement, et je t’enverrai immédiatement le lien pour télécharger toutes mes MorningNotes (plus d’une centaine).

Tu en veux plus ?

 

Je parle aussi de ce livre dans les vidéos ou articles ci-dessous :

Vidéos :

030 – Trois exercices pour devenir plus optimiste (4’22)

Pin It on Pinterest

Share This