Manuel du Guerrier de la lumière

Paulo Coelho

Note – chaque page de ce type est organisée de la manière suivante :
une photo que tu peux partager sur Pinterest, une citation importante du livre, un avis personnel, les 5 idées principales que j’ai choisi de partager, et enfin la possibilité de télécharger la Morning Note en fiche PDF.

« Le guerrier de la lumière accepte ses passions et en jouit intensément. Il sait qu’il n’est pas nécessaire de renoncer à l’enthousiasme des conquêtes : elles font partie de la vie, et réjouissent tous ceux qui y prennent part. Mais il ne perd jamais de vue les choses durables et les liens solides qui se sont crées au fil du temps. Un guerrier sait distinguer ce qui est passager et ce qui est définitif. » Paulo Coelho

Mon avis sur le livre

Connais-tu l’alchimiste (l’un des livres les plus vendus dans le monde) ? Le manuel du Guerrier de la lumière est en fait une synthèse de la philosophie humaniste de Paulo Coelho. Pour être tout à fait honnête, je pense qu’il faut être fan pour envisager de le lire. Ce livre « table de chevet », avec ses pages toutes indépendantes les unes des autres, est en effet très spirituel. Le terme « Guerrier de la lumière » peut d’ailleurs déranger d’entrée. Néanmoins, certaines métaphores et leçons sont absolument magnifiques. Si l’envie et la curiosité t’en dit, il ne te faudra que quelques dizaines de minutes pour en venir à bout, beaucoup plus pour t’en imprégner. La sagesse est très belle, mais ce n’est pas trop ma came. Plus tard, peut-être ? (j’en ai tout de même extrait de très belles choses, voir un peu plus bas…)

Ma note : 2,5/5

5 idées du livre💡

 

Idée n°1 – Ne pas se préoccuper du résultat

« Le guerrier connaît rarement le résultat d’une bataille quand celle-ci se termine. Il ne se préoccupe pas des résultats. Il examine son coeur et demande ‘‘ai-je mené le bon combat?’’ Si la réponse est positive, il se repose. Si la réponse est négative, il saisit son épée et reprend l’entrainement. » J’adore cette idée de ne pas se préoccuper du résultat. On a plusieurs fois aborder le thème de rester concentré sur son chemin, sur son processus, plutôt que sur la destination (avec notamment George Leonard, ici). L’idée optimale serait d’être concentré uniquement (à 100% !) sur le process et sur la bonne exécution de ses taches au point de ne même pas se rendre compte si oui ou non, on finit par gagner. Cool non ?

Idée n°2 – Trouver notre voie

« Un guerrier de la lumière bénéficie toujours d’une seconde chance dans la vie. Comme tous les autres hommes ou femmes, il n’est pas né en sachant manoeuvrer son épée. Il s’est souvent trompé avant de découvrir sa Légende Personnelle. » La fameuse Légende Personnelle, tu t’en souviens ? (notes ici). As-tu trouvé la tienne ? Peut-être ? On a toute la vie pour trouver notre voie, et c’est ok d’emprunter le mauvais chemin, l’essentiel étant de continuer à s’investir dans cette recherche !

Idée n°3 – Le monde est un miroir

« Le guerrier se concentre sur les petits miracles de la vie quotidienne. S’il est capable de voir ce qui est beau, c’est qu’il porte en lui la beauté – puisque le monde est un miroir qui renvoie à chacun l’image de son propre visage. » Amen !! Si, par exemple, tu trouves que tout est triste, alors tu as sans doute un problème à régler avec ta propre tristesse… Le monde est un miroir. Prendre conscience de notre perception des choses est donc un excellent moyen pour se connaître un peu plus. Il en va de même pour notre manière de communiquer. Petite dédicace aux râleurs, le problème vient de vous les gars, pas des autres 😛

Idée n°4 – Se recentrer sur des choses simples

« Un guerrier de la lumière prête attention aux gestes qu’il accomplit machinalement – comme respirer, cligner des yeux ou observer les objets autour de lui. Il le fait toujours quand il se sent confus. Ainsi, il se libère des tentions et laisse son intuition agir plus librement – sans qu’interfèrent ses peurs ou ses désirs. Certains problèmes qui semblaient insolubles finissent par se résoudre, ou certaines douleurs qu’il jugeait insupportables se dissipent spontanément. » #beautiful. Si tu sens que tu t’égares, concentre-toi un peu plus en te recentrant sur des choses simples. Respire 😉

Idée n°5 – Ce qui noie quelqu’un, ce n’est pas le plongeon

« Involontairement, le guerrier fait un faux pas et plonge dans l’abîme. Maître, dit-il, je suis tombé dans l’abîme, les eaux sont profondes et obscures. Souviens-toi d’une chose, répond le maître, ce qui noie quelqu’un, ce n’est pas le plongeon, mais le fait de rester sous l’eau. » Sans doute mon passage préféré … Tu as bien compris, le plongeon, c’est par exemple ce petit coup de déprime ou cette mauvaise nouvelle. Rester sous l’eau, c’est se morfondre; sortir de l’eau, c’est se battre. Lorsque tu subis une mauvaise expérience, toi seul peux décider de ta manière d’y faire face. Marc-Aurèle disait dans ses pensées (notes ici) : «quand la contrainte des circonstances te laisse comme désemparé, rentre en toi-même aussitôt, et ne perds pas la mesure plus longtemps que nécessaire. » Ressaisis-toi immédiatement. Penses-y au prochain plongeon…

Télécharge la Morning Note

Si ces idées te parlent, je te propose de télécharger gratuitement la Morning Note de ce livre. C’est une fiche PDF où tu retrouveras les 5 idées dans un format idéal.

Si tu fais partie de mes contacts privés, la fiche PDF se trouve dans le lien Google Drive que je t’ai déjà transmis.

Si ce n’est pas encore le cas, tu peux cliquer ci-dessous, t’inscrire gratuitement, et je t’enverrai immédiatement le lien pour télécharger toutes mes MorningNotes (plus d’une centaine).

Pin It on Pinterest

Share This